Pendant le confinement, pas de pénurie de lecture avec La librairie Richer !

Choisissez vos titres parmi nos 75 000 références disponibles sur notre site Internet cliquez et retirez votre commande gratuitement entre10h-13h et 14h/17h, du lundi au samedi au Rayon Presse (entrée rue Montault).

Les rayons presse et papeterie restent également ouverts du lundi au samedi, entre 10h-13h et 14h-17h.

Bon courage à tous!

Rêve plus vite, camarade ! L'industrie du slogan en URSS de 1918 à 1935
EAN13
9782357661363
ISBN
978-2-35766-136-3
Éditeur
Les Echappés
Date de publication
Collection
DOCUMENTS
Nombre de pages
143
Dimensions
28 x 22 x 2 cm
Poids
890 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Rêve plus vite, camarade ! L'industrie du slogan en URSS de 1918 à 1935

De

Les Echappés

Documents

Offres

Dès 1918, une drôle de maladie s'empare de la Russie soviétique, la " sloganmania ". " Mâche soigneusement ta nourriture ! ", " Vaincre la tuberculose est l'affaire des travailleurs eux-mêmes ! ", " Tu donnes un avion ! ", " Pas de maison sans déchets utilisables ! "... Les sollicitations sont permanentes, les mots d'ordre omniprésents, jusqu'au grotesque. A l'entrée de l'usine, l'ouvrier est racolé pour aider les mineurs anglais victimes du capitalisme.
Si l'on reçoit une carte postale, c'est un appel à mieux planter la betterave. On sonne à votre porte, c'est le concierge qui vient vendre des vignettes pour éduquer les analphabètes... Troublant mélange d'embrigadement sans fin, d'enthousiasme candide et de fausse exaltation, ces collectes transforment, qu'on en ait conscience ou non, la vie quotidienne en un vaste théâtre. Pour la première fois, plus de 350 cartes et vignettes originales sont réunies, traduites en français et montrées au public.
Commence alors un véritable voyage dans le quotidien de l'homme soviétique. Pour accompagner cette riche iconographie, les voix du romancier Iegor Gran et de l'historien François-Xavier Nérard se complètent. Page après page, ces petites pièces de papier en apparence anodines ne cessent de nous surprendre. Camarade, l'éclat de rire n'est jamais loin, pas plus que le frisson d'effroi devant la machine à décérébrer ! Iegor Gran, né à Moscou en 1964, est le fils de l'écrivain dissident soviétique Andreï Siniavski.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Iegor Gran