Fondée en 1927, la librairie Richer met à la disposition de ses clients 85 ans de savoir-faire. Une surface de vente de 1200m2 qui propose un fonds riche en qualité et varié en nombre de références représentant toutes les spécialités de librairie.

Conseils de lecture

Le chemin du bonheur

J'ai Lu

7,60
par (Libraire)
14 mars 2020

En ces temps agités j'ai envie de partager avec vous une lecture qui m'a fait du bien! Avec son roman Kilomètre zéro Maud Ankaoua propose une réflexion sur la vie, comme alternative à la peur, une ouverture au monde et à l'amour. Cette parenthèse en plein coeur de l'Himalaya propose une belle bouffée d'oxygène et d'espoir.
- Jackie


Les quatre saisons

Barbara Luel Pecheur

Akinome

par (Libraire)
14 mars 2020

Barbara Luel Pecheur (architecte, voyageuse et aquarelliste) aime passionnément le Japon. Et cela se voit, se ressent dans ce petit carnet de voyage tout en délicatesse et précision du trait. ⁣
Un temple, un jardin, un musée, une échoppe, des carpes koï, une bouteille de thé glacé...⁣
Laissez-vous embarquer dans ce voyage de couleurs et de mots, à travers les saisons du Japon. ⁣
- Elodie


par (Libraire)
28 février 2020

À Istanbul, Leila Tequila est retrouvée morte dans une benne à ordure. Durant 10 minutes et 38 secondes, Leila se rappelle les moments importants de sa vie, son basculement et son cruel destin dans les bas-fonds d'Anatolie. Un magnifique voyage au coeur de cette Turquie qui oscille entre superstitions, prophéties, croyances et religion.
Ce roman est le portrait d'une femme cabossée et meurtrie par la vie. Mais aussi le portrait des femmes ignorées de la société dans une fresque historique et politique de la Turquie d'aujourd'hui.
- Sarah-Maureen


14,90
par (Libraire)
22 février 2020

Amis parents : à méditer...
Amis enfants : à copier...
Génial !!
- Sarah


Eve Ensler

Denoël

16,00
par (Libraire)
15 février 2020

« Pardon » est une lecture difficile, violente. De celles qui restent avec vous longtemps après avoir tourné la dernière page. Une lettre d’excuse fantasmée qu’on ne peut lire que d’une seule traite, conscient qu’on serait bien incapable de reprendre cette lecture douloureuse si elle était interrompue. Une plongée en apnée dans l’enfer qu’a été l’enfance, puis l’adolescence, de l’autrice. Si elle imagine les mots de son père, les aveux et excuses qu’il n’aura jamais prononcés, c’est bien sa vie brisée et ses combats qu’Eve Ensler couche sur papier. Un récit dérangeant, révoltant mais surtout le portrait puissant d’une femme admirable qui dédie son livre à « toutes les femmes qui attendent encore des excuses. »
- Laura