Michèle F.

Dévoreuse de livres passionnée !

Banzaï

Carlos Bernatek

Éditions de L'Olivier

19,50
9 septembre 2014

Un texte caustique

Une histoire qui pourrait être banale mais ne l'est pas, l’histoire d’un homme sans passé qui a échangé son identité avec celle d’un mort. Il a quitté femme et enfants, il est seul et il se souvient de ce qu’il aimerait pouvoir oublier. Mais, les souvenirs reviennent avec leurs démons, impossible d’y échapper. Banzaï est le premier roman de Carlos Bernatek à être traduit en français. C’est caustique, bien écrit et bien traduit, cela se lit avec plaisir malgré la gravité du sujet. Nous sommes à Buones Aires, l’Histoire rattrape l'homme sans passé et lui ordonne de prendre ses responsabilités. Il peut mentir aux autres, mais pas à lui-même. Remarquable !

Le jardin suspendu

Galaade Edition

9 septembre 2014

déjanté !

« La contradiction est le moteur du changement » … cette petite phrase résume à elle seule ce très étonnant roman qui nous entraîne dans la Barcelone de la Nouvelle Espagne, un an après la mort de Franco. Des agents des services secrets croisent quelques terroristes d’extrême gauche, c’est un peu compliqué mais cela mérite attention et concentration. Puis, il y a Teo Barbosa, un agent secret infiltré au sein du groupe, personnage très surprenant, mais plutôt attachant, à la fois impulsif et sincère, réel provocateur. Les contes de Grimm et les Sex Pistols pour agrémenter le tout, nous voici dans un contexte déjanté qui peut surprendre.

La fille-flûte / et autres fragments de futurs brisés, et autres fragments de futurs brisés

et autres fragments de futurs brisés

Bacigalupi, Paolo

Au diable Vauvert

23,00
1 septembre 2014

de la SF soft

Un recueil de nouvelles propose souvent des textes inégaux et c’est le cas dans cet ouvrage. Dans les meilleurs moments, une plume délicate, peut-être un peu répétitive au niveau des sujets, mais de belles constructions imaginaires qui nous entraînent dans des univers étonnants où la technologie transforme la vie des gens et les guide à droite et à gauche, avec plus ou moins de fantaisie. De la SF soft qui pourrait être une mise en bouche pour futurs amateurs. A lire sans retenue ni préjugés !

Banzaï

Carlos Bernatek

Éditions de L'Olivier

19,50
1 septembre 2014

l'homme sans passé

Une histoire qui pourrait être banale mais ne l'est pas, l’histoire d’un homme sans passé qui a échangé son identité avec celle d’un mort. Il a quitté femme et enfants, il est seul et il se souvient de ce qu’il aimerait pouvoir oublier. Mais, les souvenirs reviennent avec leurs démons, impossible d’y échapper. Banzaï est le premier roman de Carlos Bernatek à être traduit en français. C’est caustique, bien écrit et bien traduit, cela se lit avec plaisir malgré la gravité du sujet. Nous sommes à Buones Aires, l’Histoire rattrape l'homme sans passé et lui ordonne de prendre ses responsabilités. Il peut mentir aux autres, mais pas à lui-même. Remarquable !

Le jardin suspendu

Galaade Edition

1 septembre 2014

choas politique

« La contradiction est le moteur du changement » … cette petite phrase résume à elle seule ce très étonnant roman qui nous entraîne dans la Barcelone de la Nouvelle Espagne, un an après la mort de Franco. Des agents des services secrets croisent quelques terroristes d’extrême gauche, c’est un peu compliqué mais cela mérite attention et concentration. Puis, il y a Teo Barbosa, un agent secret infiltré au sein du groupe, personnage très surprenant, mais plutôt attachant, à la fois impulsif et sincère, réel provocateur. Les contes de Grimm et les Sex Pistols pour agrémenter le tout, nous voici dans un contexte déjanté qui peut surprendre.