Anne D.

Certaines n'avaient jamais vu la mer
par (Libraire)
1 novembre 2012

Peu de gens connaissent l’histoire de ces japonaises qui, au début des années 1900, ont tout quitté pour aller épouser en Amérique des hommes qu’elles n’avaient pas choisis. Au cœur d’un roman polyphonique, nous accompagnons ces jeunes femmes qui s’embarquent pour les États-Unis, pleines de rêves et confiantes en l’avenir. Nous restons à leur côté lorsque leurs espoirs se brisent dès leur arrivée. Nous les accompagnons chaque jour de leur exil… La pauvreté, le rejet, la solitude, le travail acharné, tel sera en définitive leur quotidien. Un « roman choral » d’une rare beauté, pour nous inciter à revisiter cette page oubliée de l’histoire.

Home

Christian Bourgois

17,00
par (Libraire)
1 novembre 2012

L’Amérique vers la fin des années 1950. La ségrégation et le principe du « white only » sont encore de mise. Cependant, un homme, Frank Money, rescapé de la guerre de Corée, traverse tous les États Unis pour répondre à l’appel au secours de sa sœur. Au cours de son long voyage, il devra non seulement faire face à la cruauté du monde extérieur mais surtout affronter ses démons intérieurs. Un beau roman sur la solidarité et l’amour fraternel, mais aussi un hymne à la rédemption…

Le sermon sur la chute de Rome, Prix Goncourt 2012
par (Libraire)
1 novembre 2012

Une nouvelle fois, l’homme fait ce rêve fou : créer le « meilleur des mondes possible ». Deux jeunes garçons, Mathieu et Libero, étudiants en philosophie, reprennent la gérance d’un bar dans un petit village corse. Leur but : redynamiser les lieux. Mais les échecs, les désillusions, les ambitions déçues de ces deux garçons et des membres de leur famille jalonnent le récit. Le style de Jérôme Ferrari, suit le rythme des événements, et annonce bien la chute certaine de toute utopie humaine… Ce roman illustre de quelle façon toute communauté humaine est amenée, à l’égal des plus grandes civilisations de l’antiquité, à passer très vite de la gloire à la décadence…

Pour seul cortège
par (Libraire)
1 novembre 2012

À la mort d’Alexandre le Grand, ses généraux se disputent son empire et pour asseoir leur autorité, tentent de s’emparer de sa dépouille. Seuls quelques-uns lui resteront fidèles. Ils tenteront de lui permettre d’accomplir une dernière chevauchée aux confins de l’empire, l’Inde, pour qu’il réalise son rêve et parte serein. La force de ce roman réside dans la capacité de Laurent Gaudé à faire passer ses personnages de l’histoire à la légende et à transformer l’évocation historique en destinées magnifiques…