Jean T.

http://www.lepaindesreves.fr/

L'Établi
par (Libraire)
7 juin 2012

L'usine

Robert Linhart a été l'initiateur de l’"établissement" des intellectuels en usine à partir de 1968. Des jeunes de la Gauche prolétarienne abandonnaient leurs études, coupaient leurs attaches familiales, renonçaient à leur carrière pour aller travailler en usine et mener une résistance politique. Linhart s'est ainsi fait embaucher dans l'usine Citroën de la porte de Choisy, à Paris.


Il raconte la vie d'usine, le travail à la chaîne, les bassesses des contremaîtres, la sueur, la dureté du travail, mais aussi la fraternité, la lutte syndicale, la grève, le travail politique pour gagner des militants à sa cause. L'établi, c'est aussi celui du vieil ouvrier qui retouche avec adresse des portes bosselées, que les gens du bureau d'études vont enlever pour en mettre un autre, soi-disant plus fonctionnel, et qui rendra l'ouvrier inapte. Ce double sens que Robert Linhart fait porter au mot montre bien le rapport de l'homme à l'objet dans le cadre du travail. Il illustre ce qu'on appelle les rapports de production.

Un livre pour connaître ce qu'était une usine à la fin des années soixante. Si ce genre d'usine n'existe plus dans cet état, le rapport de l'ouvrier avec celui à qui il vend sa force de travail n'a pas fondamentalement changé.

Lisez-le ! C'est un grand témoignage sur la condition ouvrière et c'est terriblement émouvant.

Les larmes de l'assassin
par (Libraire)
3 juin 2012

une histoire hors du commun

A l'autre bout du monde, au Chili, dans une région sauvage, un enfant s'attache à l'assassin de ses parents. C'est le roman initiatique où chaque rencontre, chaque épreuve est pour chacun des personnages une avancée en humanité. Ce roman violent et dur est le roman de la recherche de l'amour. Car enfin, est-ce vivre que vivre sans amour ?

Un roman pour des lecteurs à partir de 13 ans, que les adultes peuvent lire aussi.

Croire quand même, libres entretiens sur le présent et le futur du catholicisme

libres entretiens sur le présent et le futur du catholicisme

Temps présent

19,30
par (Libraire)
1 juin 2012

La parole libre d'un grand théologien

Entretien avec un grand théologien sur des questions qui touchent à la crise de l'Eglise, à la fuite des fidèles, aux relations difficiles ente Rome, les Eglises locales, les communautés de fidèles, à la méfiance vis-à-vis de l'intelligence théologique et biblique... Sa vison de l'avenir de l'Eglise est libre et audacieuse. Il plaide pour une Eglise moins hiérarchique, moins institutionnelles, avec des chrétiens vivant dans des communautés ouvertes au monde, vivant une citoyenneté active puisque l'Evangile est mision.

Le poids du papillon
10,00
par (Libraire)
26 mai 2012

Dans la montagne

Ce court récit est celui de la chasse d'un braconnier qui poursuit un chamois dans les Alpes italiennes. Le chasseur atteint la fin de sa vie et le chamois perdra tôt ou tard sa place de mâle dominant. Leurs vies sont déjà liées depuis longtemps puisque la mère du chamois a été tuée par cet homme. Entre les deux, il y a un papillon dont on ne dira rien...

Un texte qui parle de la nature et de la relation de l'homme avec la nature, des choix de vie, aussi. C'est dans la langue si particulière d'Erri de Luca. On peut ne pas aimer, mais quand on aime...

J'ai demandé un rapport, La politique est-elle une affaire d’experts ?

La politique est-elle une affaire d’experts ?

Flammarion

8,00
par (Libraire)
12 mai 2012

La démocratie contre l'expertise.

Ce livre pose la question de la place des experts dans la vie politique. Depuis une vingtaine d'années, de nombreuses "missions" ont été nommées par le pouvoir politique, qui devaient prévoir les crises, dessiner le futur, trouver des solutions pour la France. Ces experts prétendent avoir "la" solution. L'expert "sait" ce qui le rend inattaquable. Il est objectif, apolitique, compétent et désintéressé. L'expert est le contraire de "nous vivons dans un monde de plus en plus complexe".
Cette inflation de la place de l'expert tend à faire de la politique, non plus l'instance synthétique de gouvernement, mais un paramètre parmi d'autres.
Or, nous rappelle Mathias Roux en convoquant Aristote et Kant, l'existence de l'homme est politique en tant que les hommes cherchent à établir des relations effectives de justice, pour pouvoir vivre libres en communauté. Plus qu'à dénouer des nœuds comme le fait l'expert, la politique consiste à les trancher. Le peuple a besoin de débattre, de s'affronter, de déployer des arguments, d'obtenir des éclairages, de prendre des positions, après quoi le politique décide. Le peuple doit gouverner et obéir tout à la fois. La vie démocratique implique des confrontations.
La politique est une affaire à ne laisser ni aux professionnels, ni aux experts. Il faut préférer le risque.
Un ouvrage de philosophie politique abordable et tonifiant