Valérie C.

Le jour où tu dois mourir
24 octobre 2011

Il ne peut pas laisser indifférent !

Le jour où tu dois mourir est un thriller qui ne peut laisser indifférent, dans lequel Marc Charuel entraine ses lecteurs dans un univers terrifiant voire glauque, celui des snuff-movies. La précision avec laquelle certaines scènes de torture sont décrites rend la lecture difficilement supportable, mais c'est aussi ce qui permet de créer la surprise et de rendre le roman si puissant.
Malgré sa longueur (635 pages), ses nombreuses répétitions et ses descriptions de lieux et de personnages très pointues, ce thriller nous tient en haleine jusqu'à la dernière page. L'auteur a su maintenir le suspense grâce à une intrigue très bien menée mêlant l'armée et les gouvernements dans des affaires extrêmement sensibles. Il ne serait pas étonnant de voir ce roman adapté au cinéma.

Black*out
21,90
12 octobre 2011

Du suspense

A travers Black Out, Andreas Eschbach nous fait réfléchir sur les avancées scientifiques et technologiques et notamment sur leurs conséquences sur l'espère humaine.

Ce thriller est agréable à lire, le vocabulaire employé est simple et si des termes spécifiques sont utilisés, Andreas Eschbach a eu l'idée de nous les expliquer à travers les répliques de ses personnages. Les nombreux dialogues rendent l'histoire vivante et les fréquents flashbacks nous permettent de mieux comprendre les réactions des personnages en nous faisant rentrer dans leur intimité et nous font ressentir des émotions face à leur passé plus ou moins difficile.

Black Out nous tient en haleine jusqu'à la dernière page. On a beau imaginer durant notre lecture une chute à la "hollywoodienne", on se retrouve toujours surpris grâce à de nouveaux rebondissements. Ce thriller a en plus le mérite de nous annoncer sa suite en dernière page.