Lady K "http://antredeslivres.blogspot.com"

http://antredeslivres.blogspot.com/

Que dire, que dire ?
Et bien tout simplement que je suis mordue de lecture, je ne peux tout simplement pas m'en passer ... J'adore la lecture depuis toute petite ! C'est un vrai moment de détente.
Depuis quelques temps je tiens un blog qui fait part de mes lectures et ressentis à ceux qui me liront ... j'aime partager les impressions sur nos lectures ! Alors n'hésitez pas, je vous répondrais !

Le garçon et la ville qui ne souriait plus
20 février 2019

Une belle découverte !

Issu d’une famille aisée, Romain a tout pour être heureux. Pourtant, tous les soirs, il échappe à la surveillance de ses parents pour se rendre à la Cour des Miracles. Sur cette île, les individus jugés « anormaux » par la Police de la Norme sont parqués. En effet, depuis que les Lois de l’Église ont été entérinées, toute personne présentant une difformité, une maladie, une cicatrice, un souci mental et/ou un comportement dit « déviant » est jetée à la rue par sa famille par peur des représailles. La Cour des Miracles est alors son dernier refuge.

Cette petite routine s’installe, jusqu’au jour où Romain découvre que d’odieuses personnes souhaitent aller plus loin et voir les habitants de l’île disparaître. Définitivement. N’écoutant que son courage, et pouvant compter sur l’aide de ses amis, Romain va tout mettre en œuvre pour déjouer les plans machiavéliques avant qu’il ne soit trop tard.

David Bry nous offre une belle uchronie qui pousse le lecteur à s’interroger sur les dangers de l’uniformisation de la société. Car c’est bien ce qui se passe dans ce roman. L’Église cherche à créer un peuple lisse et docile en écartant toutes les personnes différentes ou qui osent penser différemment. Le rejet de l’autre, de la différence et la discrimination sont des sujets qui ont une place centrale dans cet ouvrage. L’auteur les traite avec intelligence et sensibilité. En effet, on ne le voit pas arriver avec ses gros sabots pour nous faire la morale… Au contraire, il nous donne toutes les pièces du puzzle et laisse le lecteur faire ses propres déductions.

Romain est un personnage intéressant à suivre. Il est courageux, voire même un peu trop téméraire. Mais il y a aussi en lui une certaine vulnérabilité qui le rend plus humain, et donc touchant. Les personnes qui l’accompagnent dans cette aventure sont tout aussi uniques et attachantes.

En conclusion, je suis ravie de cette lecture. "Le Garçon et la Ville qui ne souriait plus" est une uchronie aussi captivante qu’intelligente.

Le magicien du pharaon
18 février 2019

Une belle histoire !

Djar est inquiet. Son oncle, un célèbre architecte, est parti à Thèbes pour traiter des affaires courantes, mais il n’en est jamais revenu. N’écoutant que son courage, il décide de partir à sa recherche, sans argent en poche et sans aucune information. Heureusement, il est débrouillard et plein d’astuce. En arrivant sur place, il découvre un sombre secret qui le dépasse totalement… et qui pourrait bien mettre en péril le Pharaon – rien de moins !

"Le magicien du Pharaon" est une belle aventure qui permet au lecteur de plonger la tête la première aux temps des Pharaons. Djar a même la chance d’en côtoyer un de très près… En effet, ils s’associent pour déjouer le terrible complot découvert par le jeune homme, tout en essayant de trouver et sauver l’oncle de Djar.

En conclusion, un récit prenant qui permet de voyager en Égypte Antique et d’en découvrir quelques secrets. En outre, la belle amitié qui lie Djar et Pharaon offre une jolie histoire.

AFTER ANNA
7,80
12 février 2019

Prenant

Retenue par une réunion qui s’éternise plus que prévu, Julia arrive en retard à l’école pour récupérer sa fille. Trente petites minutes de rien du tout. Mais cela a amplement suffi pour que la petite s’évapore dans la nature. S’est-elle éloignée de son plein gré ou a-t-elle été enlevée ? Commencent alors de longues heures d’angoisse, à ressasser tous les scénarios possibles et imaginables.

Jusqu’à ce que, miracle, Anna réapparaisse saine et sauve mais sans aucun souvenir, une semaine plus tard. Que s’est-il passé durant sa captivité ? Quel était le but des ravisseurs ? Julia s’interroge et craint la suite des événements. Ce en quoi elle a raison, car l’horreur ne fait que commencer…

Encore une fois, l’auteur m’a fait passer un bon moment de lecture. On assiste, impuissant, à la descente aux enfers de Julia. Elle se sent coupable de ce qui s’est passé et l’opinion publique ne se gène pas pour enfoncer le clou et la juger sans la connaître. Alex Lake parvient habilement à dénoncer les dérives des réseaux sociaux et, particulièrement, le déferlement de haine et de méchanceté de ceux qui se croient protégés par l’anonymat qu’offre internet.

Si j’ai évidemment compati aux malheurs de Julia, il n’en reste pas moins qu’elle a réussi à m’agacer plus d’une fois. Même si ses réactions restent crédibles et réalistes au vu de ce qu’elle endure, je l’ai trouvée un peu trop naïve ou égoïste par moments.

Le seul reproche que je ferai à ce roman, c’est qu’il est facile de deviner l’identité du coupable, et ce dès les cinquante premières pages. C’est sans doute voulu par l’auteur, mais du coup, même si l’histoire est intéressante, il y a moins de suspense, le lecteur n’est pas sous pression… et c’est dommage, car c’est ce que j’ai aimé dans Killing Kate: être tenue en haleine jusqu’à la fin !

En conclusion, même si j’ai trouvé After Anna moins intense que Killing Kate, cela reste une bonne lecture. Si vous ne connaissez pas l’auteur mais que vous êtes friands de thriller, n'attendez pas plus longtemps pour le découvrir !

Dry - édition française

Shusterman

R Jeunes Adultes

17,90
1 février 2019

À lire en sirotant une boisson bien fraîche… tant qu’on le peut !

L’eau se fait de plus en plus rare en Californie. Les interdictions fleurissent et, en cette période de sécheresse, le mot d’ordre est d’économiser l’eau au maximum. Jusqu’au jour où les robinets ne délivrent plus une seule goutte… et que le chaos s’installe. Le quartier tranquille d’Alyssa et de sa famille ne fait pas exception. C’est ainsi que des voisins tout à fait civilisés se transforment du jour au lendemain en loups affamés, prêts à tout pour quelques gouttes du précieux liquide.

Dans ce roman écrit à quatre mains, Neal et son fils, Jarrod, nous entraînent dans une véritable épopée en compagnie d’adolescents qui doivent se débrouiller par eux-mêmes et faire face aux dangers de ce monde en pleine apocalypse. Ce sont des personnages attachants, chacun à leur manière. Ce qu’ils vivent exige d’eux beaucoup de sang froid… et les oblige à prendre pas mal de décisions, en espérant faire les bons choix !

Ce que j’ai tout particulièrement aimé dans ce roman, c’est le réalisme avec lequel le scénario catastrophe est écrit. On y croit sans mal, on se met à leur place… et ça donne quelques sueurs froides. Les auteurs font bien ressortir la part animale, l’instinct de survie, qui existe en chacun de nous et qui prend le dessus face à une telle situation. L’âme humaine y est disséquée, les personnages sont exposés à des choix cornéliens et leurs réactions semblent tout à fait crédibles.

En conclusion, Dry est une excellente surprise. L’action y est très présente, mais la psychologie des personnages y a également une place importante, ce que j’ai tout particulièrement apprécié. Une lecture à recommander !

Crime glacé, Une aventure de Piper Donovan

Une aventure de Piper Donovan

Archipel

20,99
30 janvier 2019

Un thriller efficace !

Piper n’en croit pas ses yeux. Jillian Abernathy vient de lui faire une proposition de rêve. Afin de bénéficier de ses services de créatrice de pièces montées uniques, la mariée l’invite en Californie, à passer une semaine dans un spa réservé à l’élite, tous frais payés. La jeune femme n’hésite pas longtemps avant d’accepter et de s’envoler vers la cité des Anges.

À peine a-t-elle posé un pied au sein de l’Elysium qu’on découvre dans un des bungalows le corps sans vie d’une femme. La malheureuse a été sauvagement assassinée. Un drame qui risque de mettre en péril le futur mariage de Jillian et donc la mission de Piper… Le danger rôde : qui dit que le tueur ne frappera pas à nouveau ?

Même si Crime glacé est un deuxième tome, il peut se lire de façon indépendante. Pour ma part, j’ai beaucoup aimé retrouver Piper Donovan. Je dois même dire que j’ai préféré celui-ci qui m’a semblé plus abouti et plus prenant que Pièce montée. Si captivant, d’ailleurs, que je l’ai dévoré en une journée !

L’intrigue est menée d’une main de maître. Le suspense est omniprésent et la tension grimpe crescendo. Les pistes et potentiels suspects se multiplient, si bien qu’il est difficile de démêler le vrai du faux. Une chose est sûre : Mary Jane Clark est douée pour mener le lecteur en bateau.

En conclusion, Crime glacé est un thriller prenant. Retrouver Piper est un vrai plaisir et ses créations donnent l’eau à la bouche. J’espère la revoir très vite dans une prochaine aventure.