Chère cliente, Cher client, nous sommes heureux de vous annoncer l’ouverture de notre Drive Richer pour le retrait de vos commandes pour les articles disponibles en stock (point vert). Le retrait se fera à la porte de la librairie, 8 rue Chaperonnière, les mercredi et samedi de 10h00 à 12h00 . La marchandise vous sera remise dans le respect des gestes barrières.

La Librairie Des Halles ..

Rouge impératrice / roman

Miano, Léonora

Pocket

8,70
18 septembre 2020

Roman d'anticipation politique ou histoire d'amour ? Voici les deux thèmes que l'on retrouve dans ce beau roman de la francophonie. Si l'on suit Ilunga, chef d'une sorte de nation, c'est bien la sulfureuse Boya qui est au centre du roman, offrant ainsi de belles pages traitant du désir féminin.

Boussole
9,80
18 septembre 2020

Ce qui fait la richesse de l'oeuvre de Mathias Enard, c'est que chacun de ses romans explore un procédé d'écriture différent. Ainsi, dans Boussole, il se met dans la peau d'un musicologue, Franz, qui le temps d'une nuit à Vienne, se remémore ses liens avec l'Orient. Cette longue nuit sera truffée d'explorateurs, de musiciens, et d'intellectuels dont l'auteur nous dresse le portrait et nous expose la pensée. Mais surtout, cette nuit sera hantée par le souvenir de Sarah, dont Franz a si souvent croisé le chemin. Avec eux, nous embarquons dans un voyage lumineux, d'une belle érudition. Pour couronner cela, Boussole nous offre en quelques pages une des plus belles scènes d'amour de la littérature française.

L'autre Rimbaud

Le Bailly, David

L'Iconoclaste

19,00
18 septembre 2020

Frédéric, le frère aîné d'Arthur Rimbaud, fut sciemment oublié par les biographes du poète. David Le Bailly nous révèle pourquoi et comment l'aîné de la fratrie fut injustement rejeté par les siens - et partant de la légende familiale.
Une enquête personnelle et captivante sur la part sombre du mythe Rimbaud, pour les rimbaldiens et tous les autres.

Personne ne sort les fusils

Lucbert, Sandra

Seuil

15,00
17 septembre 2020

Voici un livre dont la radicalité tranche dans cette rentrée littéraire et dont la lecture résonne longtemps. Dans ce court texte à la rhétorique implacable, l'autrice rend compte du procès France Télécom- Orange tenu entre mai et juillet 2019.
C'est le langage – le discours managerial, sorte de novlangue – qui est au cœur du système libéral dont on fait ici le procès. Ce qui heurte d'emblée la journaliste, et qu'elle n'aura de cesse de dénoncer avec la plus grande virulence, c'est que ce langage – et tout le système qui en découle -est aussi celui des juges et partant de ceux qui détiennent le pouvoir.
Puisant chez Rabelais, Kafka ou Melville, Sandra Lucbert va déconstruire ce discours point par point dans un réquisitoire à charge contre le système libéral et ses représentants, leur violence et leur aveuglement. Dans la lignée de 1984 d'Orwell, voici un grand texte et une critique féroce du monde du travail et de sa représentation dans notre société moderne.

Les bons garçons
19,00
12 septembre 2020

Eté 1975, la rencontre de jeunes gens, aux origines sociales diamétralement opposées, vire au fait divers sordide.
Les bons garçons, c'est le roman d'une époque, entre course effrénée au plaisir et violence politique.
Pierre Adrian nous livre ici une charge implacable contre le fascisme ordinaire et la violence de classe.
Par l'auteur de La Piste Pasolini, un roman noir singulier et engagé, à l'image de l’œuvre de son auteur.