Lydie B.

Les Guerres intérieures
par (Libraire)
22 août 2019

Faire face !

Le nouveau roman de Valérie Tong Cuong "Les Guerres Intérieures" interroge sur les pressions de nos vies au quotidien.

L'histoire d'un amour qui nous semble impossible tant le mensonge dans lequel s'enlise Pax paraît irréparable.

Alors que sa vie pourrait se tourner vers un avenir meilleur, Pax manque à tous ses devoirs et ne réagit pas malgré des bruits suspects.

Il apprend qu'un jeune homme a été agressé dans l'appartement au-dessus de chez lui. Pax culpabilise face à sa lâcheté.
Lorsqu'il comprend que c'est Alexis, le fils d’Emi dont il est amoureux, qui a subi cet acte odieux, il est encore plus envahi par la honte.
Emi, de culture franco-japonaise, n'a trouvé sa place qu’en devenant mère, alors qu'elle a vécu sous le poids d’une famille écrasante. L'incertitude concernant le devenir de son fils et ses propres erreurs professionnelles provoquent des tensions permanentes. Alexis est meurtri, il doit se reconstruire, retrouver un sens à sa vie.
Leur attachement à Pax permettra-t-il de dépasser les limites de l'impardonnable ?
Chaque personnage devra mener sa guerre intérieure pour s'affranchir de la violence et des injonctions de notre société.

Un roman d'une grande sensibilité que l'on ne peut pas lâcher !

JE L'AIME
19,00
par (Libraire)
16 août 2019

Amour Sacrificiel !

Le roman d'un amour indestructible mais dévastateur.
Une mère pétrie d'amour pour sa fille mais détruite par une passion sans limite pour le père de son enfant.
Une femme que sa propre mère a laissé dans l'ombre jusqu'à ignorer ses appels au secours. Elle a grandi sans amour, elle devient une femme qui cherche désespérément à être aimée.
Un jeune homme M, l'obsède. Elle ne vit que par lui, ne voit que lui, prête à tout pour lui !
Il deviendra son mari, lui donnera une fille, sa force. Pourtant M restera à tout jamais son unique rage de vivre !
Loulou Robert nous raconte l'histoire d'une mère qui s'est donnée d'un amour absolu jusqu'à la folie.
Un roman uppercut dans cette rentrée littéraire !

Le Ciel par-dessus le toit
par (Libraire)
12 août 2019

Envoûtant !

"Le ciel par-dessus le toit", ce titre tiré d'un poème de Verlaine, nous ouvre ici un conte familial qui pourrait être d'une grande noirceur, habité de violences sourdes. Mais Nathacha APPANAH y fait naître une profonde douceur, où se révèle peu à peu un amour indéfectible entre une mère et ses enfants.
Eliette, était une petite fille tellement belle que ses parents n'avaient qu'un seul souhait, la mettre en avant et l'exposer aux yeux de tous. Devenue transparente, la fleur s'est refermée pour devenir un cœur sec muré dans le silence.
À ses enfants, elle donnera, symbole de liberté, des prénoms d'oiseau et de fauve. Pourtant ils ne trouveront leur place dans ses bras qu'après la grave bêtise de Loup et son enfermement dans une maison d'arrêt au dessus de laquelle le ciel bleu comme la mer présage d'un avenir meilleur où l'amour, même imparfait, leur offre son plus beau sourire.

Âme brisée
par (Libraire)
12 août 2019

le but d'une vie

Rei se souvient qu'il n'était qu'un petit garçon de onze ans lorsqu'il assista à la scène la plus terrible de sa vie à Tokyo en 1938.
Lors d'une répétition, son père Yu, violoniste amateur et ses trois amis musiciens chinois sont arrêtés par des militaires japonais, accusés de traîtrise, le Japon et la Chine étant en guerre.
Rei caché dans une armoire, observe tétanisé les violences infligées à son père et la destruction de son violon. Pourtant le lieutenant Kurokami qui découvre Rei, s'empresse de refermer l'armoire sur l'enfant après lui avoir confié le violon détruit.
Rei adopté par un couple de Français deviendra luthier avec pour obsession de restaurer dans les règles de l'art, le violon de son père disparu.
Grâce à une rencontre inimaginable, ses blessures d'enfance pourront s'apaiser au soir de sa vie.

Carnaval noir, roman
22,00
par (Libraire)
14 septembre 2018

Course contre le temps

Un roman mené comme un thriller historique haletant. Une course contre la montre qui nous entraîne de Genève au cœur de l’Italie.
Pour déjouer un complot menaçant la vie du Pape, les historiens vont devoir analyser le lien entre des crimes commis à Venise, au XVIe siècle, en 1575 lors du carnaval appelé « Carnaval Noir » et des événements contemporains. Ils vont devoir comprendre l’alliance contre nature qu’il y a entre certains groupuscules d’extrême droite et Daesh pour fomenter des attentats.
Metin ARDITI nous démontre que l’Histoire ne cesse de se répéter éternellement et, s’il fallait encore nous le prouver, que la folie des hommes est sans limite.
Un roman passionnant, efficace, prenant. Un roman policier politico-historique qui nous emporte dans le passé mais aussi nous confronte aux travers de notre société contemporaine.