Fondée en 1927, la librairie Richer met à la disposition de ses clients 85 ans de savoir-faire. Une surface de vente de 1200m2 qui propose un fonds riche en qualité et varié en nombre de références représentant toutes les spécialités de librairie.

Florence R.

Jens Liljestrand

Autrement

24,90
par (Libraire)
27 septembre 2022

Le temps presse

En plein été un incendie ravageur s'abat en Dalécarlie, une région très touristique de Suède. C'est la course contre la montre pour échapper à la mort. Didrik, et sa famille sont de ceux-là. Ils quittent en catastrophe leur maison de villégiature ; commence alors pour eux un long périple semé d'embûches... L'histoire est assez classique, la tonalité nettement moins. L'auteur a pris le parti de rythmer son roman à la lisière du réel, comme un thriller pour mieux dénoncer l'incurie de nos dirigeants et l'abêtissement d'une société capitaliste bien trop connectée. Alors ces personnages dépeignent chacun des travers symptomatiques de l'époque : individualisme, consumérisme, suivisme, déni de tout et en particulier du dérèglement climatique.
Vous avez dit dystopie ou documentaire ? A vous de choisir, en tout cas une chose est sûre : le compte à rebours semble bel et bien avoir commencé...

par (Libraire)
26 septembre 2022

Redoutable

Étienne, un jeune adolescent sans histoires, va pour la première fois, faire l'expérience de la colonie de vacances. Moyennement convaincu de quitter son cocon amical et familial, il est pourtant bien obligé de suivre. Et ce ne sera pas une mince affaire tant notre jeune ado n'a encore rien expérimenté de la vraie vie...Flanqué de ses nouveaux copains dont le redoutable et pervers Jessy, Étienne va perdre en innocence, en candeur et bien plus... 25 ans plus tard, Étienne décide de revenir sur ce pan-là de sa vie pour rétablir LA vérité.
Boris Marme raconte avec méticulosité et une certaine finesse l'adolescence et ses questionnements. Et surtout la confrontation avec l'Autre, en ce qu'elle peut se révéler destructrice.
Un roman initiatique sur l'adolescence et ses chemins tortueux. Déroutant et redoutable...

Sabine Wespieser Éditeur

22,00
par (Libraire)
21 septembre 2022

Des vies

Les mémoires de Gabriel Byrne qu'il livre ici sans apprêt, sont à l'image du comédien, dignes et émouvantes.
Avec tact et pudeur, il se raconte : de son enfance aimée de l'après-guerre à Dublin, à ses quatre années de prêtrise qui le marqueront à jamais - et dont il réussira malgré tout à s'extraire. Ces quatre années rudes et violentes seront le point de rupture mais aussi le point de départ d’une autre vie - la sienne, en tant qu'adulte. Le chemin sera chaotique, bien au-delà de la reconnaissance et de la notoriété. Gabriel Byrne étant l'antithèse de la star imbuvable et narcissique.
Voilà donc le portrait sans fard d'un homme imparfait et ô combien talentueux. Alors comment ne pas succomber ?

Le Rouergue

21,50
par (Libraire)
20 septembre 2022

Féroce

Lui c'est Darwyne, un enfant de 10 ans, fragile et taiseux. Élevée par sa mère, Yolanda, dans une cahute précaire à la lisière de la forêt, il semble bien isolé. Marqué par la brutalité de son précédent beau-père, Darwyne est en adoration devant sa mère. Une mère dont les apparences laissent à penser, services sociaux inclus, qu'elle est une mère dévouée et aimante. Pourtant, lorsque Mathurine, assistante sociale assez atypique, s'intéresse de près à ce jeune garçon, elle se rend progressivement compte de la méprise..
Féroce. Tel est le premier mot qui vient à l'esprit en refermant ce livre. La mère l'est, au-delà du possible. Les beaux-pères brutaux et frustes ne sont que les pantins de cette femme. Alors Darwyne évolue dans ce milieu hostile avec pour seule échappée : la forêt. Tel l'enfant des bois, il se révélera bien moins fragile qu'il n'y paraît.
Un très bon roman noir empruntant aux mythes et légendes amazoniennes. Cette forêt tentaculaire et inquiétante devient un personnage à part entière tant elle s'empare du récit jusqu'à supplanter tout le reste.
Un roman qui se lit d'une traite, happé que nous sommes par cette ambiance étrange et dérangeante, dont l'issue semble inéluctable et...libératrice.

Anthony Passeron

Globe

20,00
par (Libraire)
19 septembre 2022

Pour ne pas oublier

De son oncle Désiré, Anthony Passeron ne sait pas grand chose. Quelques bribes de-ci de-là et puis ce silence assourdissant d'un passé volontairement tu par chaque membre de la famille. "Chacun à sa manière a confisqué la vérité", partant de ce constat, Anthony Passeron décide d'écrire ce livre. Pour que l'histoire familiale ne sombre pas dans l'oubli voire le déni. Pour témoigner de l'infinie solitude dans laquelle sa famille s'est retrouvée face à une maladie dont on ne savait rien.
Anthony Passeron juxtapose à ce récit intime, un récit objectif, documenté relatant le sinueux et difficile processus d'identification de la maladie par les chercheurs, et les avancées scientifiques.
Ce parallèle ne faisant que renforcer l'extrême solitude et l'impuissance dans lesquelles sa famille - ses familles se sont trouvées. Un récit grave, à double portée : informer, dresser un état des lieux d'une époque, de la survenue du virus et rendre hommage à la dignité de ses proches...
Un texte fort, et bouleversant.