Vincent qu'on assassine
EAN13
9782070179657
ISBN
978-2-07-017965-7
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
L'Arpenteur
Nombre de pages
320
Dimensions
22 x 21 x 2 cm
Poids
314 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Auvers-sur-Oise, juillet 1890. Vincent Van Gogh revient du champ où il est allé peindre, titubant, blessé à mort. Il n’a pas tenté de se suicider, comme on le croit d’ordinaire. On lui a tiré dessus. Inspiré par les conclusions des historiens Steven Naifeh et Gregory White Smith, ce roman retrace dans un style épuré les deux dernières années de la vie du peintre et interroge sa fin tragique. Qui est responsable de sa mort ? Pourquoi l’a-t-on tué ? Comment la légende du suicide a-t-elle pu perdurer cent vingt années durant ? En montrant Vincent Van Gogh aux prises avec son temps, avec ceux qui l’entourent et avec la création, le roman rend justice à un homme d'exception que son époque a condamné à mort.
Agrégée de lettres modernes, Marianne Jaeglé écrit des livres et des films documentaires. Elle est notamment l'auteur d’Écrire, de la page blanche à la publication et de Vous n’aurez qu’à fermer les yeux.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

par (Libraire)
15 juillet 2016

Van Gogh ne se serait pas suicidé ! Il aurait été assassiné ... Plongez dans ce roman qui retrace les deux dernières années de la vie du peintre et découvrez cet homme d'exception sous un nouveau jour !

Lire la suite