Chère cliente, Cher client, nous sommes heureux de vous annoncer l’ouverture de notre Drive Richer pour le retrait de vos commandes pour les articles disponibles en stock (point vert). Le retrait se fera à la porte de la librairie, 8 rue Chaperonnière, les mercredi et samedi de 10h00 à 12h00 . La marchandise vous sera remise dans le respect des gestes barrières.

Le Bois de la nuit
Éditeur
Le Seuil
Date de publication
Collection
Cadre vert
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Bois de la nuit

Le Seuil

Cadre vert

Offres

  • AideEAN13 : 9782021143102
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    12.99

  • AideEAN13 : 9782021143096
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    12.99
Campé dans le Paris des années 1920 et 1930, ce roman est la transposition de l'histoire d'amour tumultueuse entre la sculptrice américaine Thelma Wood et l'auteur, figure féminine majeure de la littérature moderniste.
Robin Vote, jeune Américaine à l'allure androgyne, somnambule hantée par une légère folie, fascine son entourage. Le baron Félix Volkbein, un juif autrichien érudit qu'elle épouse et à qui elle donne un fils, Guido, enfant retardé qu'elle abandonne en quittant le foyer. Nora Flood, raffinée, douce et ardente, dont elle s'éprend puis qu'elle délaisse au profit de la richissime et vulgaire Jenny Pethridge. Et le docteur Matthieu O'Connor, un désemparé hypersensible, recueille les confidences de chacun.
Dans un style hautement poétique, Djuna Barnes met en évidence la part sombre de l'être, le mal auquel les personnages sont asservis.
Djuna Barnes (1892-1982), née dans l'État de New York, illustratrice, journaliste, dramaturge et romancière, fréquente le cercle des expatriés de la rive gauche du Paris des années 1920, avant de s'installer en 1931, en Grande-Bretagne, où elle écrit Le Bois de la nuit (1936). De retour aux États-Unis en 1939, elle vivra les jours difficiles d'une " inconnue célèbre".
" Un écrivain doué d'un étonnant pouvoir d'expression, une noire fécondité du discours, un jaillissement d'images et d'allusions, alarmant et irrésistible comme la mer en furie. " Graham Greene
" L'une des trois grandes œuvres en prose qui aient jamais été écrites par une femme. " Dylan Thomas
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Pierre Leyris
Préface de T. S. Eliot
S'identifier pour envoyer des commentaires.