Fondée en 1927, la librairie Richer met à la disposition de ses clients 85 ans de savoir-faire. Une surface de vente de 1200m2 qui propose un fonds riche en qualité et varié en nombre de références représentant toutes les spécialités de librairie.

L'Instant de grâce
EAN13
9782221156957
ISBN
978-2-221-15695-7
Éditeur
Robert Laffont
Date de publication
Collection
Roman
Nombre de pages
240
Dimensions
21,7 x 13,6 x 2 cm
Poids
300 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'Instant de grâce

De

Robert Laffont

Roman

Offres

Autre version disponible

L'automne 1793 fut le moment le plus violent, le plus impitoyable de la guerre de Vendée. Mais fut aussi à l'origine d'un chef-d'œuvre.
" Car c'est toi, lorsqu'un héros tombe, qui le relèves souverain... ", écrivait Victor Hugo au sculpteur David d'Angers.
Le 17 octobre 1793, les vendéens s'apprêtent à massacrer cinq mille soldats républicains enfermés dans l'église de Saint-Florentle- Vieil quand le général Bonchamps, blessé à mort, donne cet ordre : " Grâce aux prisonniers ! " Le père de David d'Angers était parmi ces soldats bleus miraculeusement épargnés. Trente ans après, devenu un immense sculpteur, David, le franc-maçon d'Angers, en reconnaissance à Bonchamps, réalise son chef-d'oeuvre, cette statue de chouan saluée par tous les grands romantiques.
Dans un récit croisé, Yves Viollier – ressuscitant l'épopée de ces hommes et de ces femmes emportés dans la guerre et la Révolution et racontant les sept ans de la création d'une sculpture qui a marqué son temps – nous livre le grand roman de la grâce et du pardon.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

L'instant de grâce
Le , Auditorium du musée des beaux arts

A l’occasion de la parution de l’ouvrage de Yves Viollier, "L’instant de grâce", publié aux éditions Robert Laffont, les musées d’Angers, en partenariat avec la librairie, organisent une rencontre avec l’auteur et animée par Antoine Boussin à l’auditorium du musée des Beaux-Arts d’Angers.
"L’instant de grâce" est un roman qui évoque un épisode de l’histoire des guerres de Vendée: le Général Charles de Bonchamps (1759-1793), chef vendéen, tandis qu’il agonise, gracie les prisonniers républicains enfermés dans l’église de Saint-Florent-le-Vieil, parmi lesquels se trouve le père de David d’Angers.

Le sculpteur David d'Angers a immortalisé ce moment à travers une sculpture en marbre présentée dans l'église Saint-Florent-le-Vieil et dont le plâtre d'atelier est exposé à la Galerie David d'Angers.
Yves Viollier a notamment publié "Les saisons de Vendée", "L’Orgueil de la Tribu" (Grand Prix catholique de littérature 2004) et récemment "Les Deux Ecoles".

ATTENTION: réservation obligatoire au 02.41.05.38.72

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Yves Viollier