Les chutes
EAN13
9782848763897
ISBN
978-2-84876-389-7
Éditeur
Philippe Rey
Date de publication
Collection
Fugues
Nombre de pages
552
Dimensions
19 x 12 x 3 cm
Poids
452 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les chutes

Philippe Rey

Fugues

Offres

Veuve au matin d’une nuit de noces hallucinante, lorsque son époux, un jeune pasteur, se suicide en se jetant dans les chutes du Niagara, Ariah Littrell se considère désormais comme vouée au malheur. Pourtant, au cours de sa semaine de veille au bord de l’abîme, en attendant qu’on retrouve le corps de son mari d’un jour, La Veuve banche des Chutes (ainsi que la presse l’a surnommée avant d’en faire une légende) attire l’attention de Dirk Burnaby, un brillant avocat au coeur tendre, fasciné par cette jeune femme étrange.

Une passion improbable et néanmoins absolue lie très vite ce couple qui va connaître dix ans d’un bonheur total avant que la malédiction des chutes s’abatte de nouveau sur la famille.

Désamour, trahison, meurtre ? C’est aux enfants Burnaby qu’il reviendra de découvrir les secrets de la tragédie qui a détruit la vie de leurs parents. Une quête qui les obligera à affronter non seulement leur histoire personnelle mais aussi un sombre épisode du passé de l’Amérique : les ravages infligés à toute une région par l’expansion industrielle gigantesque des années 1950 et 1960, expansion nourrie par la cupidité et la corruption des pouvoirs en place.

Un roman aussi beau et tumultueux que ces chutes au charme maléfique.Joyce Carol OatesLes chutes

« Le roman de Oates, sombre et envoûtant, ne laisse aucune chance au lecteur qui songerait à lui résister : on ne peut que tourner les pages, lire et lire encore, comme possédé par la force de l’orchestration. » Version femina

« Amour et folie, cupidité et corruption sur fond de catastrophe écologique : rien n’échappe au regard rapace de Joyce Carol Oates. » Télérama

« L’un des écrivains américains majeurs de notre temps. » Le Figaro

« La profusion des personnages, la maîtrise de la construction, le rythme qu’elle impose font la réussite de ce grand roman. » Le Magazine littéraire

« Non seulement on entend les chutes; mais on voit la brume épaisse qui les surplombe, on sent son parfum enivrant, on frissonne au contact de l’eau et parfois, on boit nous aussi la tasse. » Marianne

« L’une des meilleures portraitistes contemporaine. » Madame Figaro

« Joyce Carol Oates est l’impitoyable radiographe d’un pays en perdition morale. » Sud-Ouest

Membre de l’Académie américaine des Arts et des Lettres, professeur de littérature à Princeton, titulaire de multiples récompenses littéraires (dont le prix Femina étranger en 2005 pour Les Chutes), Joyce Carol Oates occupe depuis longtemps une place au tout premier rang des écrivains contemporains.
S'identifier pour envoyer des commentaires.