La guerre qui n'a pas eu lieu, l'étrange agonie de l'empire soviétique, 1985-1991
EAN13
9782246512714
ISBN
978-2-246-51271-4
Éditeur
Grasset
Date de publication
Collection
LITTERATURE
Nombre de pages
560
Dimensions
24 x 15 cm
Poids
684 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
320.9
Fiches UNIMARC
S'identifier

La guerre qui n'a pas eu lieu

l'étrange agonie de l'empire soviétique, 1985-1991

De

Traduit par ,

Grasset

Litterature

Offres

Bien des cataclysmes avaient été considérés comme possibles dans la réalité internationale de cette fin de XXe siècle mais sûrement pas l'effondrement de l'Empire soviétique, entraînant dans sa chute le communisme international. Après avoir brossé un portrait terrifiant d'une réalité soviétique qui explique l'écroulement final, David Pryce-Jones démontre que ce sont les événements qui ont réglé la conduite des hommes, démentant ainsi les thèses selon lesquelles les grands hommes façonnent l'Histoire. Sans écarter, faute de preuves définitives, la théorie du complot de la CIA et de Wall Street que soutiennent les communistes impénitents, il raconte comment autant Bush que Gorbatchev n'ont rien vu venir. En fait, il apparaît que les indispensables réformes entamées par Gorbatchev entraînaient la destruction de toutes les institutions qu'il voulait sauver... Et la guerre froide s'est achevée en débâcle. L'aspiration de Boris Eltsine au pouvoir achève l'éclatement du parti et conduit au coup d'Etat manqué d'août 1991, qui précipite la chute de Gorbatchev. Pourquoi celui-ci et ses fidèles n'eurent-ils pas recours à la force pour renverser le cours des événements ? C'est l'une des nombreuses questions auxquelles répond le présent ouvrage. En tout cas, ce fut la mort du communisme, la chute de l'Empire soviétique et la fin de cette guerre qui n'a pas eu lieu.
S'identifier pour envoyer des commentaires.