Fondée en 1927, la librairie Richer met à la disposition de ses clients 85 ans de savoir-faire. Une surface de vente de 1200m2 qui propose un fonds riche en qualité et varié en nombre de références représentant toutes les spécialités de librairie.

EAN13
9782918061182
ISBN
978-2-918061-18-2
Éditeur
VISAGE VERT
Date de publication
Nombre de pages
304
Dimensions
23 x 15 x 2 cm
Poids
510 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

En quête de l'inconnu

Roman

De

Traduit par

Édité par

Visage Vert

Offres

« La clarté diffuse qui s’attarde parfois après le départ des étoiles baignait la crique et la plage d’un éclat tremblant et nébuleux. J’entendis susurrer les courants sous le fracas adouci des rouleaux se brisant sur les rochers – jamais ce bruit ne m’avait paru aussi net. Puis, comme je fermais la fenêtre, je vis un homme debout dans l’eau qui lui arrivait aux chevilles, seul au sein de la nuit. Mais… était-ce bien un homme ? Car sa silhouette se mit soudain à courir à quatre pattes sur la grève, vive comme un scarabée, agitant ses membres comme si c’étaient des antennes. Avant que j’aie pu rouvrir la fenêtre, la créature plongea dans les vagues et, lorsque je repassai la tête au-dehors, sentant tomber sur moi une ondée glaciale, je ne distinguai rien hormis le jusant rampant sur la plage – je n’entendis rien si ce n’est le ronronnement des bulles sur le sable tourbillonnant. » Science-fiction « biologique », aventures zoologiques et paléontologiques, ou quêtes désespérées de faux animaux et de créatures inconnues : voilà ce qui unifie ces nouvelles écrites entre 1896 et 1904 et rassemblées la même année sous forme de roman. Ouvrage méconnu, et longtemps sous-estimé, « En quête de l’Inconnu » mêle pourtant avec brio ironie, burlesque et romance, révélant ainsi le talent satirique de son auteur, plus connu jusqu’ici pour ses récits fantastiques et de terreur. La contextualisation indispensable à la lecture des aventures du Pr Farrago et de son secrétaire, Gilland, est donnée par Michel Meurger dans son étude « Le Monde perdu au parc du Bronx. Une version ludique de l’aventure zoologique ».
S'identifier pour envoyer des commentaires.