Le peintre d'éventail, roman
EAN13
9782843045974
ISBN
978-2-84304-597-4
Éditeur
Zulma
Date de publication
Collection
Littérature française
Nombre de pages
192
Dimensions
19 x 13 x 1 cm
Poids
202 g
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le peintre d'éventail

roman

De

Zulma

Littérature française

Offres

C'est au fin fond de la contrée d'Atôra, au nord-est de l'île de Honshu, que Matabei se retire pour échapper à la fureur du monde. Dans cet endroit perdu entre montagnes et Pacifique, se cache la paisible pension de Dame Hison dont Matabei apprend à connaître les habitués, tous personnages singuliers et fantasques. Attenant à l'auberge, avec en surplomb la forêt de bambous et le lac Duji, se déploie un jardin hors du temps. Insensiblement, Matabei s'attache au vieux jardinier et découvre en lui un extraordinaire peintre d'éventail et un subtil haïkiste. Il devient peu à peu le disciple dévoué de maître Osaki. Fabuleux labyrinthe aux perspectives trompeuses, le jardin de maître Osaki est aussi le cadre de déchirements et de passions, bien loin de la voie du Zen, en attendant d'autres bouleversements... Avec le Peintre d'éventail, Hubert Haddad nous offre un roman d'initiation inoubliable, époustouflant de maîtrise et de grâce. Sublime Japon ! Pour prolonger la lecture du roman, comme une œuvre dans l'œuvre, un jardin dans le jardin, retrouvez les Haïkus du peintre d'éventail, du même auteur. Tout à la fois poète, romancier, historien d'art, dramaturge et essayiste, Hubert Haddad, né à Tunis en 1947, est l'auteur d'une œuvre vaste et diverse, d'une forte unité d'inspiration, portée par une attention de tous les instants aux ressources prodigieuses de l'imaginaire. Depuis Un rêve de glace, jusqu'aux interventions borgésiennes de l'Univers, premier roman-dictionnaire, et l'onirisme échevelé de Géométrie d'un rêve ou les rivières d'histoires de ses Nouvelles du jour et de la nuit, Hubert Haddad nous implique magnifiquement dans son engagement d'artiste et d'homme libre.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

18 mars 2013

C'est à Atôra, dans une petite pension perdue entre l'océan et la montagne que Matabei Reien a choisi de se retirer, loin de la trépidante Kobé. Au sein d'une petite communauté d'exilés de la vie, couvée par Dame Hison, la ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Hubert Haddad