Fondée en 1927, la librairie Richer met à la disposition de ses clients 95 ans de savoir-faire. Une surface de vente de 1200m2 qui propose un fonds riche en qualité et varié en nombre de références représentant toutes les spécialités de librairie.

Le Pouvoir de bâtir. Milan (XIVe-XVe siècle), Milan (XIVe-XVe siècle)
EAN13
9782757899380
ISBN
978-2-7578-9938-0
Éditeur
Points
Date de publication
Collection
POINTS HISTOIRE (1)
Nombre de pages
872
Dimensions
18,5 x 13,3 x 4,7 cm
Poids
792 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Pouvoir de bâtir. Milan (XIVe-XVe siècle)

Milan (XIVe-XVe siècle)

Points

Points Histoire

Offres

Le pouvoir de bâtir
Il était une fois des princes italiens qui, entre Moyen Âge et Renaissance, eurent la folle ambition de transformer une ville à l’image qu’ils se faisaient de leur propre pouvoir. Ces princes étaient les Visconti et les Sforza, seigneurs d’une ville, Milan, qui était alors l’une des métropoles les plus puissantes et les plus peuplées d’Europe occidentale. Riche d’une longue histoire d’autonomie civique, la ville de Milan avait les moyens de résister au geste des princes bâtisseurs.
La cathédrale, le château et l’hôpital public y dessinent une configuration monumentale qui ne se ramène pas au diagramme idéal d’une structure de prestige, mais donne à comprendre, en mouvement, une histoire des pouvoirs. Ce livre en propose une histoire totale, de l’économie de la brique à la théorisation humaniste de l’art de bâtir, du monde des cours à celui des chantiers hydrauliques. On y croise Bramante et Léonard de Vinci, mais aussi des ingénieurs et des techniciens de l’édilité, et tous ceux qui, en l’habitant, en y travaillant ou en l’énonçant, font la ville en y tramant le sens social des lieux.
Patrick Boucheron
Historien, professeur au Collège de France. Spécialiste de l’histoire urbaine, politique et monumentale de l’Italie médiévale, il a notamment publié au Seuil Conjurer la peur (2013) et La Trace et l’Aura (2019). Issu de sa thèse de doctorat, Le Pouvoir de bâtir est son premier livre, paru initialement à l’École française de Rome en 1998.
S'identifier pour envoyer des commentaires.