Fondée en 1927, la librairie Richer met à la disposition de ses clients 85 ans de savoir-faire. Une surface de vente de 1200m2 qui propose un fonds riche en qualité et varié en nombre de références représentant toutes les spécialités de librairie.

Le mariage dans la pensée de saint François de Sales
EAN13
9782204149358
ISBN
978-2-204-14935-8
Éditeur
Cerf
Date de publication
Collection
CERF-PATRIMOINE
Dimensions
23,1 x 15,4 x 3,2 cm
Poids
635 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le mariage dans la pensée de saint François de Sales

De

Cerf

Cerf-Patrimoine

Non commercialisé sur notre site
Pensé dans une perspective eschatologique, le mariage chrétien selon saint François de Sales, comme fondement sacramentel et juridique de l'union matrimoniale qui trouvera son épanouissement parfaitement amoureux après cette vie, n'a rien perdu de son actualité.
" Le mariage est un certain ordre où il faut faire la profession devant le noviciat ; et s'il y avait un an de probation comme dans les cloîtres, il y aurait peu de profès " : cette courte réflexion de saint François de Sales dévoile l'angle eschatologique d'une théologie du mariage qui n'a rien perdu de sa pertinence depuis le XVIIe siècle. Le mariage chrétien est le fondement sacramentel et juridique de l'union matrimoniale qui trouvera son épanouissement parfaitement amoureux après cette vie ; l'amour conjugal naturel et rendu parfait dans la grâce est – au présent – une voie fort exigeante de sanctifi cation mutuelle des époux puis – dans l'éternité bienheureuse – l'accroissement de la charité. Les amants du foyer chrétien, dont la mort aura dissous le lien sacramentel, se recevront néanmoins comme de très fi dèles amis, enfi n réunis autour de la Croix glorieuse ; cette Croix, signe de l'amour sponsal entre le Créateur et son oeuvre, est au fondement de toute communauté familiale : plongés " dans le sang de l'Agneau ", les époux trouvent au pied de l'Arbre sacré les ressources de la sainteté conjugale, la juste et tendre expression de leur amour, et construisent la " pépinière des Bienheureux " en vue des noces éternelles.
S'identifier pour envoyer des commentaires.