Fondée en 1927, la librairie Richer met à la disposition de ses clients 85 ans de savoir-faire. Une surface de vente de 1200m2 qui propose un fonds riche en qualité et varié en nombre de références représentant toutes les spécialités de librairie.

EAN13
9782755609066
ISBN
978-2-7556-0906-6
Éditeur
JBZ & Cie
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Chroniques barbares T02 Le puits aux hirondelles

De

JBZ & Cie

À paraître
Manuel Gemoni traverse va au bout du monde pour assassiner un vieillard qui lui est totalement inconnu. Aux policiers qui l'arrêtent, il ne trouve qu'une seule chose à dire : " Je l'ai tué parce qu'il m'avait tué ". Pour lui éviter la condamnation à mort, le commissaire Amédée Mallock devra dé- montrer la parfaite véracité de cette déclaration ! Il traversera une jungle hostile, une chambre d'ambre en feu, des forêts de boue peuplées d'ogres, un cimetière de certitudes et un Paris englouti sous la neige. Poupée russe diabolique, derrière chaque énigme se ca- chera un mystère, et sous chaque mystère, l'attendra la véhémence d'un secret plus lourd encore. Dans cette troisième Chronique barbare, Mallock nous entraîne dans une aven- ture littéraire en technicolor. La première partie, " verte ", nous plonge dans la moiteur de jungles abyssales, au fond de mines d'ambre et sous la surface de marécages putrides ; une seconde partie, " brune ", en France pour affronter une forêt hantée de chiens fous et d'uniformes vert-de-gris. La troisième et dernière partie est " Blanche ", immaculée comme la neige qui recouvre la capitale et limpide comme la vérité. Dans Le Puits aux hirondelles, le style est, une fois encore, singulier et d'une qualité exceptionnelle, loin du simple polar. Le Puits aux hirondelles esrt un thriller littéraire est de très haute volée. Quant à l'énigme elle-même, posée à Mallock comme au lecteur, elle se révélera tout à la fois inédite, diabolique et fascinante. La résolution de l'affaire, certe stupéfiante, se révélera parfaitement logique et sans la moindre faille. Se pourrait-il que le cœur d'un homme assassiné puisse encore battre et chanter pen- dant des siècles ?
S'identifier pour envoyer des commentaires.