Pendant le confinement, pas de pénurie de lecture avec La librairie Richer !

Choisissez vos titres parmi nos 75 000 références disponibles sur notre site Internet cliquez et retirez votre commande gratuitement entre10h-13h et 14h/17h, du lundi au samedi au Rayon Presse (entrée rue Montault).

Les rayons presse et papeterie restent également ouverts du lundi au samedi, entre 10h-13h et 14h-17h.

Bon courage à tous!

Premières impressions, Auckland Med #1
Éditeur
Juno Publishing
Date de publication
Collection
Daphnis
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Premières impressions

Auckland Med #1

Juno Publishing

Daphnis

Offres

  • AideEAN13 : 9782382280577
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    5.99
**Michael**

Il y a deux ans, j’ai fait une erreur, une grosse erreur, puis j’en ai rajouté
deux autres, juste pour faire bonne mesure. J’ai vraiment foiré ma vie, mais
j’ai réussi à m’en sortir. J’ai eu de la chance.

Ensuite, j’ai eu la possibilité de prendre un nouveau départ. Deux ans à
Auckland. Loin des ragots de Los Angeles, avec une nouvelle chance de respirer
et de reprendre ma vie en main.

Je l’ai saisie et j’ai instauré une série de règles auxquelles me tenir.

Je ne fais pas de relations de couple.

Je ne fais pas de promesses et d’engagements.

Je ne fais pas de rêves d’une maison remplie d’enfants.

Et je ne fais surtout pas dans l’arrogance et le snobisme de la part d’agents
du K9 beaux à tomber qui entrent dans mes urgences et bouleversent mon monde.
Surtout pas.

**Josh**

La seule chose dont je suis certain à propos du Dr Michael Oliver, c’est qu’il
est arrogant et indigne de confiance, et que j’ai à peine survécu à un homme
comme lui dans ma vie. Une seule fois a suffi amplement.

Cet homme est peut-être magnifique, mais ma fille de onze ans a ma priorité
absolue et je ne veux pas risquer qu’elle soit blessée à nouveau. Je suis un
père célibataire, un flic du K9 et le fils de parents fanatiques qui me
cassent les pieds.

Je n’ai pas le temps de jouer.

Je n’ai pas le temps de prendre des risques.

Je n’ai pas le temps d’avoir d’autres complications dans ma vie.

Et je n’ai certainement pas le temps pour le Dr Michael Oliver, aussi sexy
qu’il soit.
S'identifier pour envoyer des commentaires.