Pendant le confinement, pas de pénurie de lecture avec La librairie Richer !

Choisissez vos titres parmi nos 75 000 références disponibles sur notre site Internet cliquez et retirez votre commande gratuitement entre10h-13h et 14h/17h, du lundi au samedi au Rayon Presse (entrée rue Montault).

Les rayons presse et papeterie restent également ouverts du lundi au samedi, entre 10h-13h et 14h-17h.

Bon courage à tous!

Cinema Novo : Avant-garde et r√©volution, Avant-garde et révolution
EAN13
9782847365399
ISBN
978-2-84736-539-9
Éditeur
Nouveau Monde éditions
Date de publication
Collection
NME.CINEMA
Nombre de pages
430
Dimensions
24 x 15 x 2 cm
Poids
692 g
Langue
français
Code dewey
791.43
Fiches UNIMARC
S'identifier

Cinema Novo : Avant-garde et révolution

Avant-garde et révolution

De

Nouveau Monde éditions

Nme.Cinema

Offres

Cet ouvrage analyse et critique la conception du cinéma révolutionnaire qui a été portée par le Cinema Novo (désignant une mutation du cinéma brésilien), dans une production suivie dans le Brésil des années 1960. Les grands succès critiques internationaux que furent Les Fusils (Ruy Guerra, 1964) ou Terre en transe (Glauber Rocha, 1967), ont marqué la période.
Le Cinema Novo a évité les schémas classiques et manipulateurs d'un cinéma de propagande. L'Esthétique de ces films est partiellement inspirée des innovations du Néoréalisme et de la Nouvelle Vague, dans l'engagement des cinéastes, et dans la relation qu'ils ont établi avec la société brésilienne. Une partie de ce livre met en avant les transformations qui touchent le Cinema Novo après le coup d'État de 1964 mettant fin au régime démocratique et installant une dictature militaire qui durera 21 ans. La dernière phase du Cinema Novo est marquée par l'éclatement du groupe de cinéastes qui sera consommé au cours des années 1970.
Il faut avant tout souligner la qualité du travail d'enquête de cet ouvrage. L'auteur analyse un matériel jusqu'ici inexploité: correspondances privées, scénarios originaux, projets avortés, press release destinés au marché brésilien, archives de la police politique, dossiers de la censure cinématographique, etc. Ses différents séjours au Brésil lui ont également permis de s'entretenir avec les cinéastes eux-mêmes. La découverte, en France, des archives absolument inédites de Claude Antoine, producteur délégué du Cinema Novo à l'extérieur des frontières du Brésil, apporte une grande richesse.
S'identifier pour envoyer des commentaires.