Chère cliente, Cher client, nous sommes heureux de vous annoncer l’ouverture de notre Drive Richer pour le retrait de vos commandes pour les articles disponibles en stock (point vert). Le retrait se fera à la porte de la librairie, 8 rue Chaperonnière, les mercredi et samedi de 10h00 à 12h00 . La marchandise vous sera remise dans le respect des gestes barrières.

V, 1956-1957, Le Passé défini (Tome 5-1956-1957), Journal
EAN13
9782070733910
ISBN
978-2-07-073391-0
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Blanche (5)
Séries
Le Passé défini (5)
Nombre de pages
944
Dimensions
21 x 14 x 4 cm
Poids
880 g
Langue
français
Code dewey
848.91
Fiches UNIMARC
S'identifier

V, 1956-1957 - Le Passé défini (Tome 5-1956-1957)

Journal

De

Autres contributions de , ,

Gallimard

Blanche

Offres

Autres livres dans la même série

Tous les livres de la série Le Passé défini
Après 1955, l'année des deux Académies, la belge et la française, 1956 et 1957 sont placées sous le signe des murs : ceux d'une chapelle, à Villefranche-sur-Mer, et ceux d'une mairie, à Menton. Cocteau dépense une énergie considérable à ces tâches de fresquiste qui vont dévorer une grande partie de son temps pendant ces deux années, mais il s'y consacre avec une détermination sans faille malgré tous les obstacles - et ils sont nombreux ! - qui vont se dresser sur son chemin. Il tient d'ailleurs, à tort ou à raison, la chapelle Saint-Pierre pour le «couronnement de [son] travail» et envisage même d'écrire, parallèlement au Passé défini, «Le journal de la chapelle», projet finalement abandonné, les nombreuses notes prévues étant partiellement reprises dans le présent volume. Avec le recul, nul doute que le poète aurait trouvé excessive la relation détaillée des moindres difficultés, matérielles ou psychologiques, qu'il rencontre : ses rapports avec ses aides, ses différends dignes de Clochemerle avec les pêcheurs, avec la municipalité ou avec les ecclésiastiques. Il ne faudrait pourtant pas gommer d'un trait les innombrables anecdotes qui émaillent le récit d'une genèse difficile, complexe. Il conviendrait en revanche de déceler derrière les mesquineries, les jalousies, les intérêts contrariés des uns et des autres la détermination d'une conduite soucieuse de préserver sa singularité, d'affirmer sa présence envers et contre tout et tous. «Ces notes, je les voudrais vivantes et aptes à jouer mon rôle lorsque j'aurai quitté les planches.»
Tome V : Après 1955, l'année des deux Académies, la belge et la française, 1956 et 1957 sont placées sous le signe des murs : ceux d'une chapelle, à Villefranche-sur-Mer, et ceux d'une mairie, à Menton. Cocteau dépense une énergie considérable à ces tâches de fresquiste...
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Jean Cocteau
Plus d'informations sur Christian Rolot
Plus d'informations sur Francis Ramirez