Conseils de lecture

Antoine et Isabelle

Sabine Wespieser Éditeur

24,35
par (Libraire)
4 juillet 2012

Ce roman autobiographique se lit comme une grande saga de l'histoire du XXème siècle, entre l'Espagne et la France. Une très belle découverte.


HHhH

Le Livre de Poche

8,20
par (Libraire)
4 juillet 2012

Ce titre énigmatique est en fait l'acronyme de 'Himmlers Hirn Heisst Heydrich" (le cerveau d'Himmler s'appelle Heydrich), surnom donné au nazi Reinhard Heydrich chef de la Gestapo, des services secrets et planificateurs de la solution finale. C'est avec style que l'auteur raconte l'attentat d'Heydrich. Un roman au récit explosif loin d'être une simple biographie.


Texasville
par (Libraire)
4 juillet 2012

Les habitants de Thalia se piquent, d'un coup, de fêter le centenaire de leur petite ville. Jusqu'ici, rien de dingue, sauf qu'il n'y a dans cette bourgade pas l'ombre d'une personne saine d'esprit. Là-bas, on est nécessairement fou, stupide, au bout du rouleau ou les trois à la fois. 555 pages de lubie, de délire et d'éclats de rire, un vrai voyage en folie pure, pour une comédie humaine inoubliable.


La vie d'une autre

Deghelt, Frédérique

Actes Sud

8,70
par (Libraire)
4 juillet 2012

Marie a vingt cinq ans. Un soir de fête, coup de foudre et nuit d'amour avec Pablo. Le lendemain... Elle se réveille à ses côtés douze ans plus tard, mariée, mère de trois enfants, sans un seul souvenir de ces années écoulées. c'est avec une énergie virevoltante et un optimisme rafraîchissant que Frédérique Deghelt a écrit ce roman sur l'amour et le temps qui passe, sur les rêves des jeunes filles confrontés au quotidien et à la force des choix qui déterminent l'existence.


Un employé modèle

Le Livre de Poche

8,60
par (Libraire)
4 juillet 2012

Joe, homme de ménage au département de police s'intéresse à l'affaire du Boucher de Christchurch, un serial-killer accusé d'avoir tué sept femmes. Même si les modes opératoires sont semblables, Joe sait qu'une de ces femmes n'a pas été tuée par le tueur. Il en est même certain, pour la simple raison qu'il est le Boucher de Christchurch. Une variation détonante sur le thème du tueur en série. Génial...