Fondée en 1927, la librairie Richer met à la disposition de ses clients 85 ans de savoir-faire. Une surface de vente de 1200m2 qui propose un fonds riche en qualité et varié en nombre de références représentant toutes les spécialités de librairie.

  • par (Libraire)
    30 juin 2018

    Un voyage au coeur de la Sardaigne

    J’ai adoré les personnages que l’on croise .. Peut être même que Giacomo est celui qui m’a le moins marqué ! J’ai adoré sa mère et particulièrement son père ! C’est un homme silencieux mais avec un cœur si énorme qu’il ne m’a pas laissé indifférente du tout !
    La particularité du roman, c’est qu’il ne possède pas de chapitre .. Une petite étoile sépare les parties mais c’est tout .. A aucun moment on ne ressent l’envie de le poser, de quitter un peu ce roman pour la vie réelle .. Au contraire, on aimerai qu’il dure encore .. Surtout qu’il y a quelques rebondissements qui vous feront a tout les coups sourire !

    Vous l’aurez compris, j’ai adoré ce roman .. Préludes signe encore un petit bijou avec la complicité de Michael Uras .. On en redemande .. Et j’espère qu’on parlera beaucoup de ce roman pour l’été .. Il est parfait ..


  • 21 mars 2018

    La maison à droite de celle de ma grand-mère…… où exactement ?
    Et bien voilà, je suis allée voir. Je rentre de voyage.
    J’ai pris le bateau avec Giacomo et je suis allée passer quinze jours en Sardaigne.
    Il était préoccupé par sa grand-mère agonisante.
    Il devait absolument terminer la traduction der Moby Dick, son éditeur le harcelant au téléphone.
    Mais on a pris notre temps.
    Il a tout retrouvé. Les couleurs des maisons, ses parents, sa famille, le Capitaine, le vieux médecin du village, la belle épicière…..
    Il s’est un peu amouraché de la femme médecin qui soignait sa grand-mère.
    Et puis, sa grand-mère allant mieux, sa traduction terminée, j’ai repris le bateau avec lui pour rentrer à Marseille.
    Oh ! Il ne s’est rien passé d’extraordinaire pendant ces quinze jours, pas d’action pour l’action, pas d’aventure palpitante.
    Mais c’était tellement agréable ! J’ai tellement apprécié la compagnie de cet homme doux, sensible, rêveur. Son historie avec son ex-femme et le drame dont ils ne se sont pas remis m’a beaucoup touchée.
    Et aussi j’ai tellement aimé son île, son village.
    Ravie de t’avoir rencontré Giacomo, et merci pour ces quinze belles journées passées à tes côtés.