Un monde simple et tranquille

Un monde simple et tranquille

Shu, Lao

Philippe Picquier

  • par (Libraire)
    2 mars 2018

    A feuilleter au hasard des pages

    « Un monde simple et tranquille » :

    Laoshu, un peintre-poète que l’on pourrait appeler le Sempé chinois, nous emmène dans son univers malicieux et tendre à la fois. A feuilleter au hasard des pages pour une petite pause dans ce monde frénétique.
    A s’offrir ou se faire offrir.

    Coup de cœur d’Elodie, responsable art.


  • 6 février 2018

    Conseillé par la Librairie Sorcière La Boîte à Histoires à Marseille


    Un recueils de pensées intimes qui sont autant de petites poésie oscillant entre facéties, ironie et douce mélancolie…

    Comme très souvent dans la culture asiatique, la nature est omniprésente, toujours source d’émerveillement et de réconfort. Sans visage dessiné, vêtu d’un long manteau et souvent coiffé d’un large chapeau, le personnage qui traverse ces saynètes semble venu d’un autre temps. Il promène pourtant un regard tendrement ironique sur la société chinoise contemporaine. À travers lui, et par petites touches impressionnistes, Lao Shu nous parle d’un temps révolu mais aussi d’une époque moderne passablement névrotique que le poète met à distance par la contemplation et la rêverie.

    Les fines peintures, tantôt travaillées, tantôt à peine esquissées, participent de ce même aller retour entre traditions et modernité. Sous une apparente simplicité, Lao Shu l’érudit nous parle avec pudeur et humour de la vie et de l’impermanence des choses. Raison de plus pour en profiter, alors plongez dans ce superbe recueil drôle et sage à la fois ! - Conseillé par la Librairie Sorcière La Boîte à Histoires à Marseille


  • par (Libraire)
    3 décembre 2017

    douceur chinoise

    un petit bijou de délicatesse, à la fois poétique, doux et délicieusement facétieux.