Chère cliente, Cher client, nous sommes heureux de vous annoncer l’ouverture de notre Drive Richer pour le retrait de vos commandes pour les articles disponibles en stock (point vert). Le retrait se fera à la porte de la librairie, 8 rue Chaperonnière, les mercredi et samedi de 10h00 à 12h00 . La marchandise vous sera remise dans le respect des gestes barrières.

Gabriële

Gabriële

Claire Berest, Anne Berest

Stock

  • 28 février 2018

    Gabriële. Gabriële Picabia. La femme du peintre! « Autrefois la peinture avait pour mission de garder l’image de la vie des hommes dans le temps, aujourd’hui tout est différent » et Gabriële n’y est pas pour rien. Une incroyable femme au milieu des Apollinaire, Duchamp et autres futurs Dada ,qui s’effacera pour écrire la légende de son mari .
    Ses deux arrière-petites-filles nous livrent un récit plein d’énergie, plein d’anecdotes et de citations succulentes. Un livre difficile à lâcher tant les rebondissements se succèdent à chaque page! Et on apprend une foultitude de choses! Une magnifique réhabilitation !


  • par (Libraire)
    2 octobre 2017

    Anne et Claire Berest ont réussi le pari incroyable de raconter le destin exceptionnel de leur arrière-grand-mère, Gabriele, femme de Picabia et maitresse de Marcel Duchamp. Ce récit qui pourrait ressembler à une biographie n'en demeure pas moins un roman qu'on lit avec délectation. Cette femme, personnage féministe hors norme pour son époque, aventurière des temps modernes a su traverser le XXème siècle avec élégance et détermination. Amoureuse décomplexée, femme libre, Gabriele n'avait rien à envier aux femmes de notre siècle.


  • par (Libraire)
    2 octobre 2017

    Coup de coeur de Sophie

    Gabriele Buffet Picabia (1881-1985) est une femme indépendante, musicienne, qui en septembre 1908 rencontre le peintre Francis Picabia, c 'est un coup de foudre mutuel et son destin va être tout bouleversé...
    Cette femme à la vie très romanesque reste peu connue et les deux auteurs se chargent de nous la retranscrire avec sensibilité et sincérité en s'inspirant des archives, mais aussi de leur imagination pour découvrir et essayer de comprendre pourquoi on ne leur a jamais parlé de cette femme qui était leur arrière grand mère ...
    Elles nous retracent essentiellement son quotidien entre 1908 et 1920 ces années fastes où elle révolutionne la peinture de son mari et côtoie Marcel Duchamp et Guillaume Apollinaire.
    C'est un roman passionnant qui nous déroule la vie d'une femme brillante et nous plonge dans le bouillonnement artistique que fut le monde pictural du début du XXe siècle.


  • 27 septembre 2017

    Ce portrait de Gabriële Buffet, l’épouse de Francis Picabia, pendant les dix ans de leur vie commune, est écrit avec tact, érudition, pédagogie et sans complaisance par deux de ses arrières petites filles, trente ans après sa mort.
    On y apprend (moi, du moins) qu’elle a permis à Picabia de trouver sa voie dans les courants artistiques qui animaient cette période, en relais de la peinture impressionniste qui l’avait rendu célèbre mais dont il estimait avoir trouvé les limites. Grâce à elle, il osera se libérer de tout académisme et sera l’un des premiers peintres abstraits. L’influence de cette femme, artiste elle-même qui a sacrifié son destin personnel pour mettre son talent au service de celui de son mari, aura transformé l’expression artistique de Picabia. Avec leurs amis, en particulier le peintre Marcel Duchamp et Guillaume Apollinaire, ils formeront une sorte de brigade qui imposera de nouvelles expressions artistiques. La liberté de penser, de vivre, de créer, de jouir, ils l’exercent sans limites, dans une vie de fêtes, d’alcool, de drogues (dures !), d’argent, d’aventures amoureuses et de coucheries sans lendemain, comme autant d’ingrédients nécessaires à la création artistique. Au nom de l’art, tout est permis, surtout ce qui est interdit. Ils fuient les contraintes, éludent les difficultés, confient leurs enfants à des nourrices, en Suisse, font le tour du monde pendant la Grande Guerre pour n’avoir pas à en subir l’ennui. Tel qu’il est décrit, ce couple est un laboratoire de création artistique, les innombrables maitresses de Picabia et les quelques amants de Gabriële n’empêchent pas une certaine forme de fidélité, fondée sur l’admiration mutuelle et la complémentarité de leurs talents.
    L’écriture est fluide, force l’intérêt, explique les situations avant que l'on en juge trop rapidement. C’est au passage une élégante leçon d’histoire de l’art. On aime le juste équilibre trouvé par Claire et Anne Berest entre l’admiration légitime et le dépit muet de n’avoir pas connu leur aïeule Gabriële, peu soucieuse de garder de liens

    Denis Picot - Gargan'Lecteur


  • par (Libraire)
    30 août 2017

    L'histoire hors du commun de Gabriële Buffet

    L'histoire hors du commun de Gabriële Buffet, musicienne, devenue la femme de Francis Picabia, et la muse de nombreux artistes, racontée par ses arrières petites filles. Un récit à deux voix très documenté grâce à la correspondance prolifique des époux Picabia tout au long de leur vie. Un témoignage passionnant sur ce début du 20eme siècle, à la pointe des avancées artistiques ! où l'on côtoie tout au long du livre, de Paris à New York, en passant par Dublin, Berlin Barcelone..., dans une atmosphère artistique culturelle intense et féconde, Picabia, Duchamp, Apollinaire, les précurseurs de l'art abstrait, du dadaïsme...


  • par (Libraire)
    29 août 2017

    Une femme admirable, une biographie passionnante

    En 1908, Gabriële part seule à Berlin contre l’avis de ses parents pour étudier et vivre de sa musique. Elle est indépendante, déterminée, intelligente et jolie. Quand elle rencontre Picabia qui ne pourra plus jamais se passer d’elle, elle renonce à la musique mais pas du tout à son indépendance. Elle charme, conseille et impressionne Duchamp, Apollinaire, voyage, entreprend, décide : une femme admirable, une biographie passionnante.


  • par (Libraire)
    21 août 2017

    Anne et Claire Berest découvrent tardivement que leur arrière grand-mère n'est autre que Gabriële Buffet Picabia, épouse du célèbre peintre. Gabriële Buffet a 27 ans lorsqu'elle rencontre Francis Picabia en 1908, elle est alors libre, célibataire et étudie la musique à Berlin. Elle est envoûtée par cet homme qui l'entraîne dans son tourbillon de la vie : c'est un être excessif, féru de vitesse, il a une passion compulsive pour les automobiles.
    Elle va le guider intellectuellement toute sa vie : c'est une visionnaire qui côtoie Marcel Duchamp et Guillaume Apollinaire. La vie de ce couple est un véritable roman : deux destins incroyables, deux êtres qui ne vivent que pour l'art au détriment de leurs enfants.
    Un livre fluide, émouvant qui retrace aussi l'éclosion du dadaïsme.


  • par (Libraire)
    6 août 2017

    Une année palindrome

    "Pour notre mère Lélia, nous avons essayé d'éclairer la nuit", cette clausule entérine remarquablement l'entreprise d'un roman passionnant sous bien des aspects.
    Anne et Claire Berest s'unissent afin de reconstituer un pan de leur histoire familiale découverte sur le tard.
    Gabriële est l'histoire de leur arrière grand-mère, née en 1881 et morte en 1985.
    Deux sœurs pour une seule voix, afin d'embrasser le destin fabuleux d'une femme hors norme, théoricienne de l'art, visionnaire, femme de Francis Picabia, maîtresse de Marcel Duchamp et amie intime de Guillaume Apollinaire.
    Passionnée de musique, celle qui à 27 ans se destine à la carrière de compositrice renonce à sa liberté pour devenir l'égérie et l'épouse de Francis Picabia.
    Intelligente, spirituelle et fantasque, elle deviendra vite le parangon de cette joyeuse bande d'artistes d'avant garde, pressée de réinventer la peinture de papa.
    Si à l'instar des récents romans réhabilitant notamment des artistes comme Paula Mendelssohn Becker (Marie Darrieussecq) ou encore Charlotte Salomon (David Foenkinos), Gabrïele tient à rétablir l'existence d'un personnage majeur de l'histoire de l'art, la force de ce roman réside aussi et surtout dans la filiation car chaque ligne est dédiée à Lélia Picabia, la fille de Vicente Picabia, le dernier fils de Gabriële et Francis, le grand-père d'Anne et Claire Berest, et pas une seule seconde vous ne pouvez l'oublier. Bouleversant et d'une grande puissance romanesque.