Frappe-toi le coeur

Frappe-toi le coeur

Amélie Nothomb

Albin Michel

  • par (Libraire)
    19 septembre 2017

    Cette année Amélie Nothomb nous conte l'histoire de Diane, une très belle fille dont la mère est jalouse à un tel point qu'elle l'ignore. Encore enfant, la rencontre d'un médecin qui lui parle avec franchise la décide, elle sera comme lui, médecin. Le vers de Musset qui donne le titre au livre lui fera choisir la cardiologie. Etudiante, elle tombe sous la coupe d'Olivia Aubusson, une enseignante dont elle admire la rigueur et la droiture professionnelle. Plus tard, elle découvrira qu'Olivia s'est servie d'elle, qu'elle ne pense qu'à sa carrière et qu'elle méprise sa fille, ce qui est bien pire qu'être jalouse.

    Dans ce vingt-cinquième roman qui conte une grande partie de la vie de diane, on voit ce que provoque un trop-plein ou une absence d'amour, on voit aussi les mécanismes de la jalousie et du mépris, lequel est montré comme un bassesse à laquelle on ne trouve aucun excuse. A la fin, le châtiment sera terrible...

    Sur le ton d'un conte, une histoire de femmes entre elles, rivales, jalouses, manipulatrices, méprisantes, violentes, cruelles...


  • 16 septembre 2017

    Un roman très hitchockien

    « Frappe-toi le cœur », le nouveau roman d’Amélie Nothomb emprunte son titre à une citation (tronquée) d’Alfred de Musset (« Ah ! Frappe-toi le cœur, c’est là qu’est le génie »). Et autant vous prévenir d’emblée : il se classe parmi mes Nothomb préférés.

    On écrit chaque année la même chose, mais comment pourrait-il en être autrement ? Une rentrée littéraire sans Amélie Nothomb cela n’existe pas. Depuis 1992 et la parution de son premier roman, « Hygiène de l’assassin », pas une année (à l’exception de 1994), sans qu’Amélie Nothomb ne publie un livre.

    **89 romans au compteur!**

    Cette régularité a quelque chose de réconfortant.

    Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u


  • par (Libraire)
    2 septembre 2017

    Ou les difficultés des relations mère-fille

    Un ouvrage excellent sur les relations familiales et plus précisément les relations mère-fille où deux histoires de vie se trouvent en miroir. Un titre digne des premiers ouvrages de l'auteure!


  • par (Libraire)
    28 août 2017

    Au bord du précipice

    Pour son 25ème roman, Amélie Nothomb frappe fort ... pas seulement le coeur mais aussi la raison.
    L'auteur nous entraîne dans un voyage au centre des relations humaines, au coeur des relations familiales.
    C'est une introspection saisissante des liens mère-fille, mais aussi des liens entre soeurs ou entre amies, le genre dominant étant essentiellement féminin.
    L'analyse est osée , cruelle, dévastatrice.
    Avec beaucoup de discernement et dans l'élégance de ses mots, Amélie Nothomb nous livre une tragédie brillante qui vous laisse étourdi, au bord du précipice.